Nos engagements

Notre action vise à promouvoir et à mettre en oeuvre une réintroduction volontariste des abeilles locales. L’intérêt et le respect des populations d’abeilles et des pollinisateurs sont au cœur de notre démarche.

Respecter le rythme biologique des abeilles

La colonie aux commandes !

L’activité de la colonie, sa croissance, la production de miel, l’essaimage, la gestion de ses réserves… relèvent de sa seule responsabilité, sous le leadership de sa reine et sous le contrôle de ses filles. Bien que cela semble une évidence, la réalité de l’apiculture fait intervenir massivement l’homme dans ce cycle naturel afin de maximiser les récoltes de miel. Chez Beez Beez, nous tenons à respecter la nature de l’abeille.

Gestion autonome des réserves

Nous n’alimentons la colonie qu’en cas de besoin. Nous n’effectuons pas de nourrissements de stimulation, qui consistent à faire grossir artificiellement une colonie pour en maximiser la production.

Reproduction naturelle

Nous ne luttons pas contre l’essaimage. Bien que synonyme de perte de production, elle est le processus naturel de reproduction de l’espèce et permet de réintroduire des colonies d’abeilles dans la nature.

Sédentarité des colonies

Nous maintenons les colonies sédentaires, telles qu’elles le sont naturellement, évitant les déplacements impliqués par l’apiculture transhumante.

Préserver les pollinisateurs sauvages

Concurrence de ressources

La réintroduction de l’abeille noire ne doit pas se faire au détriment des pollinisateurs sauvages avec qui elles partagent leurs ressources, les fleurs. Il existe plus de 1000 espèces d’abeilles sauvages, solitaires, rien qu’en France. Leur rôle pour la biodiversité est essentiel.

Petits ruchers, plus efficaces pour la biodiversité.

C’est pourquoi nous ne proposons que des ruchers petites tailles, de 3 à 10 ruches, de manière à ne pas saturer l’environnement d’abeilles mellifères.

Cette approche permet une meilleure efficacité de la réintroduction du génotype de l’Apis Mellifera Mellifera au sein des populations d’abeilles. Elle assure en outre une meilleure répartition du service de pollinisation.

Garantir l’origine Abeille Noire

Les éleveurs professionnels mobilisés

Chaque essaim provient d’un éleveur professionnel spécialisé en abeilles noires, afin d’assurer leur qualité génétique et de participer à la structuration et à la pérennisation de la filière.

Principe d’additionnalité

Chaque essaim perdu (30% de perte annuelle) est remplacé à notre charge par un nouvel essaim d’abeilles noires en provenance d’un éleveur spécialisé, évitant les remplacements par des colonies potentiellement hybridées. Cela assure aussi l’addition de nouvelles colonies et donc une réintroduction plus efficace.

Proscrire les traitements chimiques

Méthodes biotechniques et bios

Les traitements contre le varroa sont conduits avec des méthodes biotechniques complétées par des produits naturels autorisés en apiculture biologique, bien que cela implique plus d’interventions.

Exit les produits toxiques

Nous n’utilisons pas de traitements chimiques à base d’acaricide, produits utilisés dans l’apiculture conventionnelle, et par ailleurs toxiques pour l’homme.

La réponse à la perte de biodiversité ne peut être trouvée qu’à travers des actes rapides et transformateurs.”

Sir Robert Watson, Président de l’IPBES

Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services (GIEC de la biodiversité).

CONTACTEZ-NOUS